Le Bauhaus, une transformation de l’institut des arts décoratifs et industriels

Le Bauhaus, une transformation de l’institut des arts décoratifs et industriels

Le Bauhaus, une transformation de l’institut des arts décoratifs et industriels

Le Bauhaus  est admis comme étant une école mise en place en Allemagne  à l’issu de la 1ère guerre mondiale et investie à la naissance de la République de Weimar.

bauhaus.jpg

En allemand, le mot « Bau » veut dire « Bâtiment » ou construction et le mot « Haus » signifie « Maison ». Implicitement,  Bauhaus c’est la maison du bâtir, mais fondamentalement, c’est une école atypique prônant la reforme de l’enseignement pour véhiculer les idées révolutionnaires.

Quelle est l’histoire du Bauhaus ?

Historiquement,  le Bauhaus est la transformation  de l’institut des arts décoratifs et industriels. Cet institut a été fondé en 1901 à Weimar, vers 1919 le changement de nom est dû  au changement du manager qui change également les orientations. Ayant été nommé directeur des deux écoles d’art de Weimar, dont l’école des Arts Appliqués et l’école des beaux arts, Gropuis procédait à la fusion, l’école est donc nommée Staatliches Bauhaus. Le style de Gropius Walter était entreprenant : sans se soucier prioritairement aux ornements, il impose des lignes et des angles droits ainsi que des devantures en verre. C’était moderne aux yeux du public.   Le Bauhaus  était fermé et dissoute  par les nazis en 1933. Par conséquent, nombreux sont les professeurs et les artistes qui sont partis s’exiler au USA.

Les créations du Bauhaus

Le Bauhaus  indique un courant artistique qui propulse l’architecture et le design. Le nouveau directeur, à la suite de la transformation,  insiste  sur la modernité, la photographie et sur d’autres arts. L’architecture moderne et le style international ont occupé de places importantes au niveau du Bauhaus.

hannes-meyer.jpg

Au fur et à mesure des recherches effectuées par les professeurs et les artistes qui interviennent, l’école Bauhaus se fortifie. En 1928, Gropius Walter était relayé par Hannes Meyer qui a orienté les œuvres vers des créations plus simples  mais opérationnelles. Ses idées sont basées sur l’accessibilité de l’école par toutes les couches de la société, y compris les populations dites défavorisées.